logo d'AMD MAiling postal avec mention depuis 1993, site de vente de mailing papier en ligne.

Savoir différencier les P

Trois couleurs de P, pour trois délais différents.

Article par AMD Mailing et Cie

un grand P rouge un grand P noir un grand P vert

Le P rouge est le P de l'urgence, le P noir est le P "normal", le P vert est le P économique.

L'avez-vous remarqué ? Si vous êtes abonné à une édition de presse quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ... votre journal vous arrive avec une signalétique précise en haut à droite.

P rouge de la signalétique du routage presse urgente P noir de la signalétique du routage presse délai normal P vert de la signalétique du routage presse délai économique
Le choix du délai

Le choix du délai postal appartient à l'éditeur de presse. Évidemment, plus le délai d'acheminement est court, plus le tarif facturé par La Poste à l'éditeur de presse est élevé.
Le P rouge indique un délai d'acheminement postal de 1 à 2 jours,
le P noir pour un délai d'acheminement postal de 4 jours environ,
le P vert pour un délai d’acheminement postal de 7 jours environ.

A noter : au-dessus de ces fameux P, se trouve le nom du site de dépôt postal. En clair, le centre de tri postal auquel le routeur a remis les journaux, après avoir effectué son travail de préparation (de routage).

Le travail de routage

Comment ce travail de routage postal de la presse quotidienne ou périodique est il effectué ?

Dans le cas de La Presse quotidienne, il est bien évident que l'imprimerie dispose de sa propre cellule de routage en sortie de rotative. Dans un métier où les délais sont plus que serrés, un transport chez un routeur ferait perdre un temps précieux.

Pour les magazines, la question est différente. AMD Mailing route plusieurs revues à parution trimestrielle, mensuelle ou hebdomadaire. Pour des raisons de coûts, le routage de ces parutions s'effectue le plus souvent sous film transparent. Le film est moins cher que l'enveloppe. Également le film est plus léger que l'enveloppe. Il y a donc une double économie : économie de fourniture, économie de frais postaux : La poste facture sa prestation en fonction du poids. Il s'agit d'un barème linéaire, sans tranche. Chaque gramme a un coût.

Pour pouvoir réaliser des routage de presse, un routeur doit disposer d'une chaine de production cohérente.

L'éditeur envoie au routeur son fichier d'abonnés. Le routeur traite le fichier dans un logiciel postal spécialisé. Ce logiciel de routage à un coût d'une quinzaine de milliers d'euros hors taxes. Attention, ce logiciel n'est pas universel. Il est dédié "routage presse". Il en faut un autre pour le "routage Marketing Direct" et encore un autre pour le routage "courrier de gestion". En tout environ 45 000 euros de logiciels.

Il est nécessaire, en sus, de souscrire à un abonnement annuel aux référentiels postaux pour environ 4000 euros HT par an En gros, un référentiel est une sorte de base de données qui indique dans quel centre de tri, puis quel centre de distribution postale, tel périodique qui a tel code postal sera acheminé. Ne pas confondre centre de tri postal, centre de distribution postal et bureau de Poste. Un centre de tri est une usine, un immense entrepôt dans lequel d'énormes machines trient le courrier. La France en compte environ 80. Un centre de distribution postale est une structure plus petite dans laquelle les facteurs effectuent un dernier tri avant de partir en tournée. Contrairement à une idée répandue, un bureau de Poste n'est pas forcément un centre de distribution postale.

Le logiciel postal réalise donc l'affectation d'un courrier à un centre de tri et à un centre de distribution postale. De plus ce logiciel constitue le regroupement par liasse. Il existe :
- des liasses dites "directes" tous les plis qu'elles contiennent sont pour le même code postal, donc le même centre de distribution postale
- des liasses dites "à trier" tous les plis qu'elles contiennent sont pour le même centre de tri mais n'ont pas le même code postal.
- des égrenés : ce sont les courriers qui ne rentrent ni dans les liasses directes, ni dans les liasses à trier parce qu'ils sont en trop petit nombre pour pouvoir justement constituer une liasse.

Vient ensuite le travail de conditionnement.
Généralement le routage des magazines est réalisé sous film. Il est donc nécessaire au routeur de disposer d'un machine de mise sous film. Il en existe de différentes sortes, des plus simples, pour une vingtaine de milliers d'euros, aux plus complexes ... budget sans limite !

AMD Mailing dispose de deux machines :
- une machine légère pour les petits travaux de routage, son avantage est d'être rapide et simple à régler.
- une machine plus "industrielle" d'une douzaine de mètres de long et qui pèse environ six tonnes.
Cette machine nécessite a minima deux personnes pour son exploitation : un conducteur qualifié, un opérateur de liassage en sortie. Pour certains routages, il peut être nécessaire d'adjoindre à ce personnel de base d'autres opérateurs. Ces opérateurs supplémentaires sont généralement affectés au chargement de la machine, dans le cas ou chaque envoi comporterait plusieurs documents et/ou que ces documents soient lourds.

Immédiatement après la mise sous film de routage, il faut effectuer l'adressage. Deux solutions s'offrent :
- le magazine a un tirage suffisant pour justifier l'achat d'un film imprimé à ses couleurs. Dans ce cas la signalétique est pré-imprimée en usine c'est à dire le P de presse de la bonne couleur et les logos et adresse de l'éditeur. Le routeur ajoute donc simplement l'adresse du destinataire et la date de dépôt en Poste au moyen d'une imprimante jet d'encre apte à imprimer sur du film - le magazine a un petit tirage : dans ce cas le routeur édite un porte-adresse. Un porte-adresse est tout simplement une feuille de papier portant, les mentions postales (le fameux P), l'adresse de l'éditeur de presse en expéditeur, l'adresse du destinataire, et la date de dépôt en Poste. Ce porte-adresse est posé sur le magazine, puis l'ensemble est filmé.

la tête d'impression jet d'encre l'ordinateur de pilotage de l'imprmante jet d'encre industrielle une cercleuse

De gauche à droire : Tête d'impression jet d'encre, PC de pilotage du jet d'encre, cercleuse.

Le routeur de presse doit donc disposer de deux types d'imprimantes industrielles :
- une imprimante jet d'encre sur film en sortie de mise sous film,
- une imprimante laser ou jet d'encre sur papier, en amont de mise sous film.

En sortie de mise sous film, l'opérateur de liassage saisi les courriers qui arrivent sur un tapis roulant, les sépare et les cercle en liasses puis les jette dans un contenant fourni par La Poste. Dans le cas d'un routage presse, il s'agit de chariots verts à roulettes appelés "spaks". Pour un routage Marketing Direct (mailing papier), le contenant est un KUB, sorte de caisse palette en matière plastique grise. Pour un routage de courrier de gestion, le contenant est une caissette en matière plastique grise, bleue ou orange.

un chariot postal vert pour le routage presse un kub gris pour le routage marketing direct, mailing papier des caissettes grises et orange pour le routage de courrier de gestion, courrier industriel

De gauche à droire : un spak pour la presse, des Kubs pour le marketing direct, des caissettes pour le courrier de gestion.

Enfin, dernière opération, les spaks du routage de presse sont acheminés au centre de tri. Soit le routeur dispose de son propre camion, soit La Poste vient chercher les courriers, moyennant rémunération bien sûr.

Dans le cas d'AMD Mailing, le camion postal vient tous les soirs vers 16 h 30 pour porter la production du jour au centre de tri de Rognac dans le cas du routage Presse, au centre de tri de Vitrolles, dans le cas de routage de marketing direct (mailing postal) ou de routage de courriers de gestion (factures, relevés de compte ...).